Puis-je m’opposer au prélèvement des organes de la personne décédée ?

Les proches (parents au 1er degré, que sont les enfants ou les parents) peuvent s’opposer au prélèvement des organes du défunt. Cela devra être communiqué sans tarder au médecin.

Notez s’il vous plaît !

Si la personne décédée a déclaré (en pleine possession de ses moyens) qu’elle souhaite faire un don de ses organes en cas de décès, la famille ne peut plus s’y opposer.

Contactez-moi
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.